Il était une fois

Publié le par Merlyin

 

7099-1.jpg

 

Il était une fois traverse le temps en changeant de boîte mais le jeu reste toujours le même, un genre d'OVNI ludique réservé à un public d'initiés. Oui, je le sais, mon introduction a des airs de conclusion mais bon, c'est comme ça.

Le principe de Il était une fois est simple; il s'agit de raconter une histoire avec des éléments imposés (les cartes piochées au début) tout en préservant la cohérence du réçit. Là où cela devient plus intéressant (et interactif), c'est que les autres joueurs peuvent interrompre l'histoire avec les cartes d'éléments qu'ils ont en main afin de la reprendre à leur compte. Il faudra  alors placer ses propres cartes tout en gardant le fil conducteur du début du récit.

Les règles sont donc trés rapidement assimilées et même les règles un poil plus pointues (comme celles des interruptions) ne poseront problèmes à personne. En revanche, le principe même de Il était une fois en fait un jeu destiné à un public restreint. En effet, ce que propose ce jeu est ni plus ni moins que de se faire conteur le temps d'une partie; vous comprendrez donc aisément que cela risque de rebuter un certain nombre de personnes, peu à l'aise à l'idée de se mettre en avant. Si ce genre de chose ne pose pas trop de problème avec un jeu du genre de Time's Up (où tout le monde est finalement sur un pied d'égalité), on ne peut pas en dire autant ici car l'imagination du joueur est directement et entièrement mise à contribution.
Le problème se posera d'autant plus avec des joueurs motivés mais peu doués dans cet exercice. Dans ce cas là, les parties risquent de devenir véritablement ennuyeuses alors qu'elles sont souvent inoubliables avec un groupe d'orateurs avertis. Du coup, les parties peuvent être trés déséquilibrées suivant les aptitudes de chacun.

Malgré tout cela, Il était une fois est un jeu excellent, prompt à laisser de bons souvenirs à toutes l'assistance. A mon avis, peu de jeux permettent de créer une ambiance aussi particulière autour d'une table et on ressort toujours enchanté d'une bonne partie de Il était une fois.

Au final, l'intérêt de Il était une fois va dépendre entièrement des joueurs. Sans intérêt et même difficilement sortable avec un groupe de gens peu locaces, il est en revanche incontournable avec des joueurs motivés et éloquents. Reste à voir qui sont vos camarades de jeu...


Il était une fois (Français)

Un jeu de Richard Lambert, Andrew Rilstone et James Wallis

Edité par Play Factory (anciennement Darwin Project, anciennement Halloween Concept)

2 à 6 joueurs à partir de 7 ans (pas terrible à 2 : plus on est mieux c'est. L'âge me semble moins un critère que l'aptitude à l'improvisation)

Durée 30 minutes (trés variable selon l'éloquence des joueurs)

Prix moyen : 20€

Publié dans Jeux de société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article